11 - Pitcheetoy

SINCE 1970 in Antique Toy Business
DEPUIS 1970
pitcheetoy
DIY
Aller au contenu
Articles Toys & Dolls
L'Entente du jeudi 27 janvier 1921

L'INDUSTRIE DES JOUETS EN ESPAGNE

La guerre a provoqué un formidable développement de l'industrie des jouets en Espagne. La cause principale de ce développement doit être trouvée dans le fait que les nations bélligérantes occupées de 1914 à 1919 aux fabrications de guerre, ne produisaient plus de jouets.
Aussi, alors qu'en 1914 l'Espagne importait des jouets , les exportations, aujourd'hui dépassent de beaucoup les importations.
Les jouets que l'Espagne continue à importer sont les jouets de luxe que l'industrie indigène ne fabrique pas encore avec assez de perfection.
Les matières employées dans l'industrie espagnole des jouets sont les suivantes :
Le bois, provenant du pays même ou importé de Suède, de Norvège ou de Russie, les étoffes et les chiffons importés de Hollande, d'Angleterre et de France ; la porcelaine française, allemande ou anglaise, les cheveux, fournis par l'Angleterre, le caoutchouc de l'Inde ou des colonies anglaises, les articles de fantaisie parisiens, le cuir bouilli, le papier mâché, le carton, le liège, le celluloïd, le plomb, le fer-blanc de provenance indigène.
Les centres principaux de l'industrie des jouets sont Barcelone , Valence et Madrid .
Dans la première de ces villes, il y a quarante fabriques de jouets dont quelques-unes sont les plus importantes d'Espagne : c'est à Barcelone également qu'on trouve une des rares fabriques de jouets mécaniques de la péninsule.
Les statistiques les plus récentes indiquent que les exportations espagnoles de jouets se sont élevées à plus de trois millions de pesetas alors qu'en 1913 elles atteignaient à peine le quart de ce chiffre.
C'est le marché argentin qui fut le plus gros importateur en ce qui concerne la production espagnole de 1919 ; après lui venaient les marchés de Cuba, du Portugal, de la France, de Panama, de l'Uruguay et de Italie. Certaines cargaisons de jouets quittèrent également les ports ibériques à destination de l'Angleterre, de l'Allemagne et des républiques de l'Amérique du Sud.
L'exportation des jouets espagnoles en Allemagne est une des conséquences les plus significatives de la guerre. Avant 1914 l'Allemagne en effet, était le principal exportateur en Espagne de jouets de toutes catégories. Mais l'Angleterre a maintenant pris la place de l'Allemagne comme principal fournisseur de l'Espagne en matière de jouets. Cependant, avec la ténacité qui la caractérise, l'Allemagne reprend peu à peu son ancienne prépondérance et si l'Angleterre n'y veille, elle sera certainement supplantée à bref délai dans cette branche d'exportation.
En ce qui concerne les jouets mécaniques, l'Espagne, comme nous l'avons dit, continue à en importer en grande quantité et c'est la France qui a pris la tête des fournisseurs à ce point de vue, avant l'Allemagne, l'Angleterre et les États-Unis par ordre d'importance. Les droits de douane à l'entrée en Espagne varient suivant les articles. Dans certains cas, le droit est calculé ad valorem ; dans d'autres cas, un droit quantitatif vient s'ajouter au droit ad valorem .

Le journal 20 février 1922

Le jouet américain

Une industrie nationale du jouet, s'est développée récemment aux États -Unis, par suite surtout de la suppression de l'importation, des jouets allemands. Le Génie civil donne, à ce sujet, d'intéressants détails, d'après une publication de M. Nicholas Heyman.

Cette nouvelle industrie nationale américaine est devenue tout de suite florissante et, dès 1919 , elle comptait 2 000 fabricants , alors qu'avant la guerre, il n'en existait que quelques-uns. L'industrie du jouet américain reçut de tels encouragements que les capitaux ne lui firent pas défaut et qu'elle put créer un personnel, un outillage et des méthodes de production tout à fait remarquables.

La plus grosse difficulté qu'on éprouva fut la rareté de la main-d'oeuvre disponible. On fit surtout appel, au début, à de simples exécutants, capables cependant de réduire à une faible échelle des objets courants qui devaient prendre la forme et les dimensions de jouets, et qu'un mécanicien ou un électricien dotait ensuite du mouvement et de la vie nécessaires, tandis qu'un artiste leur donnait des couleurs attrayantes.

Le travail du bois fut une des premières préoccupations des industriels qui se spécialisèrent dans la fabrication des jouets. L'auteur indique comment il fut procédé, à la création de plusieurs séries de jouets inspirés des modèles bien connus de voitures automobiles.

Aujourd'hui, cette fabrication est standardisée et les travaux qu'elle comporte sont répartis entre plusieurs services, organisés avec le même soin que ceux d'une grande usine de construction.

L'emballage est fait avec ingéniosité, dans un département qui est sans cesse à la recherche de perfectionnements pouvant profiter à la diffusion du jouet américain et à l'industrie qui en a entrepris la construction : c'est une concurrence sérieuse à l'industrie allemande, et après avoir substitué ses spécialités à celles de l'Allemagne pour satisfaire la demande des États-Unis, bientôt ce pays ne se contentera plus de se suffire à lui-même, et il entreprendra l'exportation.

Copyright jacky broutin - pitcheetoy.com - 2007






Vous désirez vendre votre collection de jouets ou poupées. 1890 à 1990
Faire une estimation de votre collection.
Me joindre par mail : jaracky@gmail.com

mise à jour - updated : 8/11/2018
Création Jacky Broutin
new version 2018
Pitcheetoy.com
compteur
Retourner au contenu