01 - Pitcheetoy

SINCE 1970 in Antique Toy Business
DEPUIS 1970
pitcheetoy
DIY
Aller au contenu
Articles Toys & Dolls
LES MINIATURES FONT LEUR CINEMA!
Texte et photos: MICK DUPRAT
            
        Silence,  on tourne. Moteur. "Miniatures de cinéma", première. Un effet de  travelling transporte notre regard de l'Aston-Martin DB5, fidèle du  héros James Bond, à la Renault 16 de la Société de production Paramount  derrière laquelle est installée une caméra de cinéma. Pour les  connaisseurs en miniatures à l'échelle du 1/43e il est aisé de repérer  le rapport existant entre l'Aston et la Renault. Ces amateurs-là ont  gagné une place gratuite au cinéma, car ils ont remarqué que ces deux  autos proviennent toutes les deux de chez le fabriquant de jouets  Corgi-Toys. Cela peut être banal. Ce qui est moins banal, c'est de  savoir que toutes deux ont fait     leur... "cinéma" dans les années  soixante pour émoustiller les jeux des enfants.
Le  sujet mérite qu'on s'y attarde, car depuis l'invention du cinéma par  les frères Lumière, il y a cent ans et l'invention de l'automobile, à  peine un peu plus vieille, il aura fallu attendre plus d'un demi-siècle  pour que des fabricants de jouets portent, enfin, un intérêt véritable  aux véhicules spécialement adaptés aux prises de vues cinématographiques  ! Et encore, doit-on noter que ces fabricants ne sont pas nombreux et  que vu le retard apporté à traiter le sujet, certains ont préféré passer  directement de la caméra de cinéma à la caméra de télévision.  Intéressons-nous, ensemble, aux produits proposés, caméras de TV et de  cinéma confondues. Après tout, les unes et les autres n'oeuvrent-elles  pas dans la même direction qui est celle de l'information, de la  distraction et de la culture?
      Désormais,  en effet, apparaît à l'affiche des collections, le thème "cinéma" aussi  particulier que sympathique, avec pour sous-thèmes, les véhicules de  prises de vues ciné et TV, les véhicules-stars de réalisation ciné et  TV.
      Effet  de zooming et gros plan sur les véhicules de prises de vues. Ce sont  les Britanniques qui sont les mieux placés sous les sunlight, avec les  firmes de jouets Dinky-Toys et Corgi-Toys. Dinky-Toys fit un festival  avec ses véhicules de ABC TV: Transmitter Van et TV Mobile Control Room;  de BBC TV: TV Roving Eye Vehicle (réf. 968), TV Mobile Control Room  (réf. 967) et TV Extending Mast Vehicle (réf. 969); avec encore son van  Ford Transit TV Colour (réf. 407), son break Citroën ID de la RTL (réf.  1404) dont on connaît trois versions différentes et son break Fiat 2300   de la Pathé New (réf. 281) sur le toit duquel est perché  le cadreur se  cramponnant à sa camera 35 mm. Cette camera est équipée des "oreilles à  Mickey", nom que l'on donne, dans le métier, aux grands chargeurs de  bobines de films.
      Quant  à la firme Corgi-Toys, elle a su parfaitement mettre en scène  la  Renault type R16 (réf. 13) de la Paramount et dont le modèle était  destinée à filmer pour les actualités cinématographiques, les péripéties  et les exploits des coureurs cyclistes du Tour de France. Ce choix  reste toutefois quelque peu étonnant, car on peut se demander si la  Paramount a réellement envoyé une équipe de prises de vues pour ses  actualités dans les années 60 au Tour de France cycliste, compte tenu  que c'est une épreuve sportive où les Anglais brillaient par leur  absence !
      Corgi-Toys  modernisa, un peu plus tard, son idée avec une DS (réf. 510) à plateau  portant toujours le logo de la célèbre société de production  cinématographique Paramount. Elle la modernisa jusqu'à lui donner des  roues en forme de boutons dit "de culottes", qui ne sont pas "la tasse  de thé" des collectionneurs, tellement est peu réaliste ce type de roue  moderne. Coupez. C'est très mauvais M. Corgi !
      Heureusement,  toutes les productions de Corgi-Toys ne sont pas des râtés, bien au  contraire. Prenons à témoins les nombreuses et diverses autos miniatures  issues de films à grands succès tels que la série des James Bond au  travers desquels 007 saute d'autos en auto. Ainsi le voit-on passer,  entre autres, de la fantastique anglaise Aston-Martin DB5 (réf. 270) -  première auto de l'illustre agent du contre-espionnage de Sa Majesté la  Reine des Britanniques et également première auto gadgétisée à gogo - à  la Japonaise Toyota 2000 GT (réf. 336), en passant par l'Américaine Ford  Mustang (réf. 391) et la frêle, jaune et néanmoins française 2 CV  Citroën.
      Corgi-Toys  disait, en 1965, au moment de la sortie de son  "Aston-Martin-James-Bond", dont le rôle fut tenu initialement par  l'acteur Roger Moore, avant         de laisser sa place à son  compatriote Sean Connery, qu'il avait "fait l'impossible, avec ses  détails de fonctionnement secret : toit ouvrant et siège éjectable,  parebrise arrière antiballes, sabots de parechocs télescopiques et  mitrailleuses escamotables"! A croire que les dessinateurs de Corgi-Toys  espionnaient dans les bureaux de l'Intelligence Service !
      L'acteur  Roger Moore fut aussi utiliser pour d'autres productions où il apparaît  au volant de nouvelles voitures. C'est le cas quand il assume le rôle  de Simon Tmplar, alias le Saint. On le voit, tour à tour, au volant de  Volvo P1800, de Jaguar XJ6 et d'Aston-Martin. Toutes ces brillantes  mécaniques du Saint seront elles aussi reproduites par Corgi-Toys. Au  chapitre de la série sur le cinéma, ces miniatures particulières  rejoindront ces autres miniatures témoins  des feuilletons télévisés signés Corgi-Toys que sont les Land Rover de  "Daktari" (réf. 7 et 14), la Batmobile de "Batman" (réf. 267), la Chitty  Bang Bang (réf. 266) issue du film portant le même nom, la super Black  Beauty des exploits de "The Green Hornet" (réf. 268) ou encore des  intrépides duettistes de l'organisation U.N.C.L.E.           Napoléon  Solo et Illya Kuryakin, sans oublier l'inévitable Buick du chauve Kojac  (réf. 290).
      A  la course aux Oscars, entre Corgi-Toys et Dinky-Toys, ce dernier réagit  aux succès de son éternel concurrent avec la 4L Renault  Sinpar et  sympa qui partageait la vedette à Tanguy et Laverdure dans "les  Chevaliers du ciel" (réf. 1406), célèbre feuilleton télévisé français.
      Regardant  du haut de leur balcon, les protagonistes du premier rang Politoys et  Tekno rentreront sagement dans le champ. Le premier avec la rose Jaguar E  de la rousse chanteuse italienne Rita Pavonne, accompagnée de la Ford T  de Laurel et Hardy. Le second, Tekno, le suivant comme son ombre, avec  la célébrissime VW du film "Herbie".
      Des  stars miniatures de feuilletons TV ou de films ciné, il en existe  encore bien d'autres, comme existent dans ce monde du spectacle bon  nombre d'autres véhicules de prises de vues.
      A  cette programmation ne s'arrête point là la variété d'autos miniatures  ayant un rapport direct avec le star system. Il en existe de nombreuses  autres aussi diverses par leurs dimensions, leurs  marques, leurs pays  d'origine ou leur singularité. Prenons, comme exemple, le gigantesque  Nissan Skyline TV Car de Diapet ou encore le pick-up et le camion 3  essieux Radio-Télévision de Joustra  (tous les 3 en tôle) dont on  retrouve les mêmes cadreurs et leur caméra de télévision juchés sur un  car de reportage de la NAR Television, engin qui fut conçu et réalisé  par Line Mar.
      De  son côté, la marque japonaise Ichiko produisit un break Plymouth de  reportage en tôle qui selon les décorations adoptées, était destiné à  envahir le marché européen, avec entre autres versions une italienne  (RAI) et une hollandaise (NTS). D'ailleurs, les Japonais se rendirent  maître de la production de véhicules miniatures en tôle inspirés de ceux  destinés aux reportages télévisés.  Ichiko, TRS (avec une Porsche 911  World New, commanditée par les Agences de presse DPA de Bonn, Reuter de  Londres et AFP de Paris,  sur le toit de laquelle est positionnée une  probable camera Arriflex germanique et son cameraman), Marusan (avec un  minicar de reportage  direct de la CBS TV), Diapet et Yonezawa (avec un  car de retransmission  en direct de la NBC) réalisèrent quelques  chefs-d'oeuvre du genre dont l'agréable n'a d'égale que la rareté.             
      Les  engins de la NBC (National Broadcasting Company Corporation) furent  d'ailleurs ceux le plus souvennt reproduits, avec, entre autres éléments            d'origine japonais, une Studebaker type coupé sur laquelle  est positionné en équlibre le cadreur et sa grosse caméra et un car  spécialement aménagé surmonté         de 2 caméras WNBT/WRCA. Sur le  côté de ce dernier véhicule est disposé un écran sur lequel apparaissent  des images animées. On croirait vraiment de la retransmission TV en  direct sur écran géant, tant l'illusion est parfaite.            
      Les  miniatures de ciné et TV ont réellement joué un rôle important dans la  jeunesse de plusieurs générations d'enfants. Ces jouets étaient sympas  au tout début de leur commercialisation, ils le sont plus que jamais  maintenant qu'ils sont rentrés dans le cercle des "collectionnables".
      Silence, on tourne. Moteur. "Les miniatures font leur cinéma".           

Clap de fin!


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

US/ENG VERSION

Silence,  camera on. "Miniatures playing movie stars", first clap. A travelling  effect takes our sight on the Aston-Martin DB5, the James Bond hero's  car to a Renault 16 of the Paramount Company on which is installed on  top of it a movie camera.
For  the connoisseurs in 1/43rd scale models it is well-off to notice the  report existing between the Aston and the Renault. These amateurs there  have earned a free seat to the theatre, because they have noticed that  these two cars come both from the same manufacturer Corgi-Toys. That can  be banal. What is less banal, it is to know than these two have made  their... "cinema" in the sixty's to simulate children's games. This  subject should be looked more closely, because since the invention of  the cinema by the Lumière brothers, there is hundred years and the  invention of the automobile, hardly the same age, it will have been  necessary to wait more than a half-century in order that a manufacturers  of toys, finally, have a real interest to vehicles specially adapted to  be filmed! And even then, we have to note that these manufacturers are  not numerous and having such a delay brought to process the subject,  some have prefered pass directly the camera of cinema to the camera of  television. Let's see together which kind of products are they proposing  in the same direction: information, entertainment and the education?
Indeed,  we can see by now, the theme "cinema" with sub-themes, vehicles for  movie filming and TV series, their are real vehicles-stars. Close-up on  filming-vehicles. The British are the best under the sunlight, with the  firms as Dinky-Toys and Corgi-Toys. Dinky-Toys did a festival with its  vehicles ABC-TV: Transmitter Van and Mobile TV Control Room; BBC-TV: TV  Roving Eye Vehicle (ref. 968), Mobile TV Control Room (ref. 967) and TC  Colour (ref. 407), its station wagon Citroën ID typ Radio-TV-Luxembourg  (réf. 1404) we know three different versions of this station wagon and  another station wagon Fiat 2300 from the Pathé News (ref. 281) on the  roof of which is perched the framer (cameraman) attached to its 35mm  camera. This camera is equipped with the "Mickey Mouse ears", name given  by collectors, in the toy collecting trade, to the great loaders of  film bobbins.
As  for the firm Corgi-Toys, it has known perfectly to put in scene the  typical Renault R16 (ref. 13) of the Paramount and whose model was  destined to film the movie news, adventures and exploits of the cyclists  of the "Tour de France". This choice remains nevertheless a bit  strange, because we can wonder if the Paramount has really sent a team  in the 60's as the typical "Tour de France"? Unusual, indeed, as no  English cyclist where there!
Corgi-Toys  modernized, a bit later, its idea with a Citroën DS (ref. 510)  "platform" always the logo of the famous Paramount Company. It  modernized it so much until it gives a funny look to the wheels as a pan  buttons form, that are not "the cup of tea" of collectors, so little  realistic this type of modern wheels. Cut. It is very bad Mr. Corgi!
Happily,  all production of Corgi-Toys is not that bad, well on the contrary.  Take to witnesses the numerous and various cars stemming film miniatures  to great success such that the series of James Bond to the breadth of  which 007 jumps from one car to another. We can see him passing from the  English fantastic Aston-Martin DB5 (ref. 270) - first model full of  spy-tricks car of the illustrious agent of her Majesty the Queen - to  the Japanese Toyota 2000 GT (ref. 336), by passing by the American Ford  Mustang (ref. 391) and the frail, yellow and nevertheless French 2CV  Citroën.
Corgi-Toys  told, in 1965, to the moment of showing its "Aston-Martin James Bond",  whose role was held initially by the actor Roger Moore, before to leave  its place to its compatriot Sean Connery, that it had "made the  impossible, with its secret functionning details: roof opening and  jumping seat, bullet proof back window screen, telescopic bumper clogs  and retractable machine-guns"! To believe that designers of Corgi-Toys  spied in the offices of the Intelligence Service!
The  actor Roger Moore was also used for others productions where he appears  to the driving wheel of new cars. It is the case when it assumes the  role of Simon Timplar, alias "the Saint". We can see him on the wheel of  a swedish car Volvo P1800, british Jaguar XJ6 and Aston-Martin. All  these brilliant mechanics of the "Saint" will be there also reproduced  by Corgi-Toys.
Other  witnesses of movie and TV series made by Corgi-Toys are: Land Rover for  "Daktari" (ref. 7 and 14), the Batmobile of "Batman" (ref. 267), the  Chitty Bang Bang (ref. 266) which has the same name as the movie, the  super Black Beauty of exploits of "The Green Hornet" (ref. 268) or again  of the intrepid spies of the organization U.N.C.L.E. Napoleon Solo and  Illya Kuryakin, without forgeting the unavoidable Buick of the bald  Kojac (ref. 290).
To  the Oscar race, between Corgi-Toys and Dinky-Toys, this last reacts to  success of its eternal competitor with a Renault 4L Sinpar typ that  shared the launch to Tanguy and Laverdure in "Knights of the sky" (ref.  1406), famous French TV serial.
Looking  the high of their balcony, protagonists of the first rank Politoys  (Italia) and Tekno (Denmark) will return wisely in the field. The first  with the pink Jaguar E typ of the redhead Italian singer will Laugh Rita  Pavonne, accompanied by the Ford T typ of Laurel and Hardy. The second,  Tekno, the following as its shadow, with the Super star VW of the film  "Herbie". Miniature stars of serial TV or movies, it exists some again  many others, as exist in this world of the good spectacular number of  others movie and TV transport.
To  this programming does not stop at all there the variety of miniature  cars having a direct report with the star system. It exists some many  others as various by their dimensions, their marks, their countries of  origin or their singularity. Take, as an example, the gigantic Nissan  Syline TV Coach of japanese Diapet or the pick-up and the truck 3 axle  Radio-Television of Joustra (all 3 in tin plate) on which we can find  the same framer (cameraman) and his TV camera on the roof of a coach  NAR-Television, made and realized by Line Mar.
The  Japanese marker Ichiko produced a station wagon Plymouth for reporters  in tin plate that could be adapted to different decorations, depending  on which country the toy was destined in the European market, with among  others versions an Italian (RAI) and a Dutch (NTS). Elsewhere, Japanese  became the masters of the production of miniature vehicles in tin plate  destined to TV reporting. Ichiko, TRS (with a Porsche 911 World News,  financed by news agency DPA from Bonn, Reuter of London and AFP of  Paris, on the roof of which is placed a German movie camera Arriflex and  its cameraman), Marusan (with a minibus for direct reporting of the CBS  TV), Diapet and Yonezawa (with a minibus for direct broadcast by the  NBC) realized some master piece.
TV  reporting coaches of the NBC (National Broadcasting Company  Corporation) were the most often reproduced, with, among others elements  of Japanese origin, a Studebaker coupe on which is the cameraman  WNBT/WRCA. On the side of this last transports there is a direct TV  broadcast on giant screen, so the illusion is flawless.
TV  and movie miniatures have really played an important role in the youth  of several generations of children. These toys were nice at the  beginning of their production, they still are even more than ever now  due to the fact that they are back in the circle of the "collectables".  Silence, camera on. Motor. "Miniatures playing movie stars". Clap of  end!

N° 1: Le cadreur Radio-Télévision de  Joustra est un garçon dynamique puisqu'on le trouve aussi bien sur  l'hélicoptère de la marque que sur le car de reportage, le pick-up Ford,  toujours de cette même marque, voire le car de TV de la NAR, ce dernier  jouet ayant été produit non plus par Joustra mais par  Line Mar.
N°  1: The framer (cameraman) Radio-Television of Joustra is a dynamic boy  since we find him also on the helicopter as on the reporting bus, the  pick-up Ford, still from the same marker, the TV coach of the NAR, this  last toy has been produced not any more by Joustra but by Line Mar.
N° 2: Corgi-Toys a déposé un plateau à  l'arrière de sa Renault R16 pour faciliter le travail de prise de vues  du cameraman. La R16 de la Paramount Production ait été créé par  Corgi-Toys dans l'intention de filmer les exploits des coureurs  cyclistes du Tour de France en miniature.
N°  2: Corgi-Toys has deposited a platform at its Renault R16 to facilitate  the work of viewing of the cameraman. The R16 of the Paramount  Production has been created by Corgi-Toys in the intention to film  exploits of the cyclists of the "Tour de France" in miniature.
N° 3: Vous l'avez reconnu... Il s'agit  bien de la fameuse Aston-Martin "Gold... finger" qu'utilise l'agent  spécial 007. L'auto était bardée de gadgets. La miniature au 1/43e de  Corgi-Toys       l'est tout autant!
N° 3: You have recognized it... It concerns well the famous Aston-Martin "Gold... finger" that uses the special agent 007. The car was full of spytricks. The miniature to 1/43rd Corgi-Toys it is all as much!
N° 4: James Bond a abandonné son  Aston-Martin pour rouler dans une Toyota 2000 GT (réf. 336) tout aussi  gadgétisée puisque l'une comme l'autre de ses deux autos proviennent de  chez Corgi-Toys,le maître de la réplique dans le genre.
N° 4: James Bond has abandoned its Aston-Martin to drive a Toyota 2000 GT (ref. 336) which has also spy-tricks as they both come from Corgi-Toys, the master in this field.
N° 5: Les actualités Pathé revues et corrigées par Dinky-Toys Grande-Bretagne qui a opté pour un break Fiat 2300 (réf. 281).
N° 5: News Pathé revised and corrected by Dinky-Toys Great-Britain that has produce a station wagon Fiat 2300 (ref. 281).
N° 6: Kojac tire à bout portant. Le bien  connu agent chauve, aujourd'hui décédé, se donne en spectacle avec sa  Buick. A gauche, un remake de sa plaque de détective qui était livrée  aux enfants en même temps que l'auto.
N° 6: The well known bald agent Kojac, to-day deceased, do a show with its Buick. To left, a remake of its detective plate that was given to children at the same time than the car.
N° 7: Un hyper-car de reportage japonais.  Il est très ressemblant à son modèle qui est un Mitsubishi Fuso. Il a  été fabriqué au Japon dans les années 70 par la marque de jouets Diapet.
N° 7: A huge Japanese reporting bus. It is very resemblant to its model that is a Mitsubischi Fuso. It has been manufactured to Japan in 70's by the marker Diapet.
N° 8: La noire Batmobile et son célèbre pilote sont signés Corgi-Toys (réf. 267).
N° 8: The black Batmobile and its famous pilots are signed Corgi-Toys -ref. 267).
N° 9: C'est vers le break Plymouth que la  firme japonaise Ichiko s'est retourné pour orienter sa production de  véhicules TV. Elle existe en plusieurs variantes dont une pour la TV  italienne (celle représentée sur cette photo) et une pour la TV  hollandaise.    
N° 9: It is to the station wagon Plymouth that the Japanese firm Ichiko has returned to orient its TV vehicle production. It exists in several variants: one for the Italian TV (that represented on this photograph) and one for the Dutch TV.        
N°10 : MAN from UNCLE, SÉRIE TV
N° 10 : Corgi Toys was the great specialist in car miniature with TV or Movie accessories. This Oldsmobile from the TV Serie Man from UNCLE. The badge with the artiste on it...was given when you had bought the car.


LES MINIATURES FONT LEUR CINEMA!
Texte et photos: MICK DUPRAT
            
        Silence,  on tourne. Moteur. "Miniatures de cinéma", première. Un effet de  travelling transporte notre regard de l'Aston-Martin DB5, fidèle du  héros James Bond, à la Renault 16 de la Société de production Paramount  derrière laquelle est installée une caméra de cinéma. Pour les  connaisseurs en miniatures à l'échelle du 1/43e il est aisé de repérer  le rapport existant entre l'Aston et la Renault. Ces amateurs-là ont  gagné une place gratuite au cinéma, car ils ont remarqué que ces deux  autos proviennent toutes les deux de chez le fabriquant de jouets  Corgi-Toys. Cela peut être banal. Ce qui est moins banal, c'est de  savoir que toutes deux ont fait     leur... "cinéma" dans les années  soixante pour émoustiller les jeux des enfants.
Le  sujet mérite qu'on s'y attarde, car depuis l'invention du cinéma par  les frères Lumière, il y a cent ans et l'invention de l'automobile, à  peine un peu plus vieille, il aura fallu attendre plus d'un demi-siècle  pour que des fabricants de jouets portent, enfin, un intérêt véritable  aux véhicules spécialement adaptés aux prises de vues cinématographiques  ! Et encore, doit-on noter que ces fabricants ne sont pas nombreux et  que vu le retard apporté à traiter le sujet, certains ont préféré passer  directement de la caméra de cinéma à la caméra de télévision.  Intéressons-nous, ensemble, aux produits proposés, caméras de TV et de  cinéma confondues. Après tout, les unes et les autres n'oeuvrent-elles  pas dans la même direction qui est celle de l'information, de la  distraction et de la culture?
      Désormais,  en effet, apparaît à l'affiche des collections, le thème "cinéma" aussi  particulier que sympathique, avec pour sous-thèmes, les véhicules de  prises de vues ciné et TV, les véhicules-stars de réalisation ciné et  TV.
      Effet  de zooming et gros plan sur les véhicules de prises de vues. Ce sont  les Britanniques qui sont les mieux placés sous les sunlight, avec les  firmes de jouets Dinky-Toys et Corgi-Toys. Dinky-Toys fit un festival  avec ses véhicules de ABC TV: Transmitter Van et TV Mobile Control Room;  de BBC TV: TV Roving Eye Vehicle (réf. 968), TV Mobile Control Room  (réf. 967) et TV Extending Mast Vehicle (réf. 969); avec encore son van  Ford Transit TV Colour (réf. 407), son break Citroën ID de la RTL (réf.  1404) dont on connaît trois versions différentes et son break Fiat 2300   de la Pathé New (réf. 281) sur le toit duquel est perché  le cadreur se  cramponnant à sa camera 35 mm. Cette camera est équipée des "oreilles à  Mickey", nom que l'on donne, dans le métier, aux grands chargeurs de  bobines de films.
      Quant  à la firme Corgi-Toys, elle a su parfaitement mettre en scène  la  Renault type R16 (réf. 13) de la Paramount et dont le modèle était  destinée à filmer pour les actualités cinématographiques, les péripéties  et les exploits des coureurs cyclistes du Tour de France. Ce choix  reste toutefois quelque peu étonnant, car on peut se demander si la  Paramount a réellement envoyé une équipe de prises de vues pour ses  actualités dans les années 60 au Tour de France cycliste, compte tenu  que c'est une épreuve sportive où les Anglais brillaient par leur  absence !
      Corgi-Toys  modernisa, un peu plus tard, son idée avec une DS (réf. 510) à plateau  portant toujours le logo de la célèbre société de production  cinématographique Paramount. Elle la modernisa jusqu'à lui donner des  roues en forme de boutons dit "de culottes", qui ne sont pas "la tasse  de thé" des collectionneurs, tellement est peu réaliste ce type de roue  moderne. Coupez. C'est très mauvais M. Corgi !
      Heureusement,  toutes les productions de Corgi-Toys ne sont pas des râtés, bien au  contraire. Prenons à témoins les nombreuses et diverses autos miniatures  issues de films à grands succès tels que la série des James Bond au  travers desquels 007 saute d'autos en auto. Ainsi le voit-on passer,  entre autres, de la fantastique anglaise Aston-Martin DB5 (réf. 270) -  première auto de l'illustre agent du contre-espionnage de Sa Majesté la  Reine des Britanniques et également première auto gadgétisée à gogo - à  la Japonaise Toyota 2000 GT (réf. 336), en passant par l'Américaine Ford  Mustang (réf. 391) et la frêle, jaune et néanmoins française 2 CV  Citroën.
      Corgi-Toys  disait, en 1965, au moment de la sortie de son  "Aston-Martin-James-Bond", dont le rôle fut tenu initialement par  l'acteur Roger Moore, avant         de laisser sa place à son  compatriote Sean Connery, qu'il avait "fait l'impossible, avec ses  détails de fonctionnement secret : toit ouvrant et siège éjectable,  parebrise arrière antiballes, sabots de parechocs télescopiques et  mitrailleuses escamotables"! A croire que les dessinateurs de Corgi-Toys  espionnaient dans les bureaux de l'Intelligence Service !
      L'acteur  Roger Moore fut aussi utiliser pour d'autres productions où il apparaît  au volant de nouvelles voitures. C'est le cas quand il assume le rôle  de Simon Tmplar, alias le Saint. On le voit, tour à tour, au volant de  Volvo P1800, de Jaguar XJ6 et d'Aston-Martin. Toutes ces brillantes  mécaniques du Saint seront elles aussi reproduites par Corgi-Toys. Au  chapitre de la série sur le cinéma, ces miniatures particulières  rejoindront ces autres miniatures témoins  des feuilletons télévisés signés Corgi-Toys que sont les Land Rover de  "Daktari" (réf. 7 et 14), la Batmobile de "Batman" (réf. 267), la Chitty  Bang Bang (réf. 266) issue du film portant le même nom, la super Black  Beauty des exploits de "The Green Hornet" (réf. 268) ou encore des  intrépides duettistes de l'organisation U.N.C.L.E.           Napoléon  Solo et Illya Kuryakin, sans oublier l'inévitable Buick du chauve Kojac  (réf. 290).
      A  la course aux Oscars, entre Corgi-Toys et Dinky-Toys, ce dernier réagit  aux succès de son éternel concurrent avec la 4L Renault  Sinpar et  sympa qui partageait la vedette à Tanguy et Laverdure dans "les  Chevaliers du ciel" (réf. 1406), célèbre feuilleton télévisé français.
      Regardant  du haut de leur balcon, les protagonistes du premier rang Politoys et  Tekno rentreront sagement dans le champ. Le premier avec la rose Jaguar E  de la rousse chanteuse italienne Rita Pavonne, accompagnée de la Ford T  de Laurel et Hardy. Le second, Tekno, le suivant comme son ombre, avec  la célébrissime VW du film "Herbie".
      Des  stars miniatures de feuilletons TV ou de films ciné, il en existe  encore bien d'autres, comme existent dans ce monde du spectacle bon  nombre d'autres véhicules de prises de vues.
      A  cette programmation ne s'arrête point là la variété d'autos miniatures  ayant un rapport direct avec le star system. Il en existe de nombreuses  autres aussi diverses par leurs dimensions, leurs  marques, leurs pays  d'origine ou leur singularité. Prenons, comme exemple, le gigantesque  Nissan Skyline TV Car de Diapet ou encore le pick-up et le camion 3  essieux Radio-Télévision de Joustra  (tous les 3 en tôle) dont on  retrouve les mêmes cadreurs et leur caméra de télévision juchés sur un  car de reportage de la NAR Television, engin qui fut conçu et réalisé  par Line Mar.
      De  son côté, la marque japonaise Ichiko produisit un break Plymouth de  reportage en tôle qui selon les décorations adoptées, était destiné à  envahir le marché européen, avec entre autres versions une italienne  (RAI) et une hollandaise (NTS). D'ailleurs, les Japonais se rendirent  maître de la production de véhicules miniatures en tôle inspirés de ceux  destinés aux reportages télévisés.  Ichiko, TRS (avec une Porsche 911  World New, commanditée par les Agences de presse DPA de Bonn, Reuter de  Londres et AFP de Paris,  sur le toit de laquelle est positionnée une  probable camera Arriflex germanique et son cameraman), Marusan (avec un  minicar de reportage  direct de la CBS TV), Diapet et Yonezawa (avec un  car de retransmission  en direct de la NBC) réalisèrent quelques  chefs-d'oeuvre du genre dont l'agréable n'a d'égale que la rareté.             
      Les  engins de la NBC (National Broadcasting Company Corporation) furent  d'ailleurs ceux le plus souvennt reproduits, avec, entre autres éléments            d'origine japonais, une Studebaker type coupé sur laquelle  est positionné en équlibre le cadreur et sa grosse caméra et un car  spécialement aménagé surmonté         de 2 caméras WNBT/WRCA. Sur le  côté de ce dernier véhicule est disposé un écran sur lequel apparaissent  des images animées. On croirait vraiment de la retransmission TV en  direct sur écran géant, tant l'illusion est parfaite.            
      Les  miniatures de ciné et TV ont réellement joué un rôle important dans la  jeunesse de plusieurs générations d'enfants. Ces jouets étaient sympas  au tout début de leur commercialisation, ils le sont plus que jamais  maintenant qu'ils sont rentrés dans le cercle des "collectionnables".
      Silence, on tourne. Moteur. "Les miniatures font leur cinéma".            Clap de fin!
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
US/ENG VERSION

Silence,  camera on. "Miniatures playing movie stars", first clap. A travelling  effect takes our sight on the Aston-Martin DB5, the James Bond hero's  car to a Renault 16 of the Paramount Company on which is installed on  top of it a movie camera.
For  the connoisseurs in 1/43rd scale models it is well-off to notice the  report existing between the Aston and the Renault. These amateurs there  have earned a free seat to the theatre, because they have noticed that  these two cars come both from the same manufacturer Corgi-Toys. That can  be banal. What is less banal, it is to know than these two have made  their... "cinema" in the sixty's to simulate children's games. This  subject should be looked more closely, because since the invention of  the cinema by the Lumière brothers, there is hundred years and the  invention of the automobile, hardly the same age, it will have been  necessary to wait more than a half-century in order that a manufacturers  of toys, finally, have a real interest to vehicles specially adapted to  be filmed! And even then, we have to note that these manufacturers are  not numerous and having such a delay brought to process the subject,  some have prefered pass directly the camera of cinema to the camera of  television. Let's see together which kind of products are they proposing  in the same direction: information, entertainment and the education?
Indeed,  we can see by now, the theme "cinema" with sub-themes, vehicles for  movie filming and TV series, their are real vehicles-stars. Close-up on  filming-vehicles. The British are the best under the sunlight, with the  firms as Dinky-Toys and Corgi-Toys. Dinky-Toys did a festival with its  vehicles ABC-TV: Transmitter Van and Mobile TV Control Room; BBC-TV: TV  Roving Eye Vehicle (ref. 968), Mobile TV Control Room (ref. 967) and TC  Colour (ref. 407), its station wagon Citroën ID typ Radio-TV-Luxembourg  (réf. 1404) we know three different versions of this station wagon and  another station wagon Fiat 2300 from the Pathé News (ref. 281) on the  roof of which is perched the framer (cameraman) attached to its 35mm  camera. This camera is equipped with the "Mickey Mouse ears", name given  by collectors, in the toy collecting trade, to the great loaders of  film bobbins.
As  for the firm Corgi-Toys, it has known perfectly to put in scene the  typical Renault R16 (ref. 13) of the Paramount and whose model was  destined to film the movie news, adventures and exploits of the cyclists  of the "Tour de France". This choice remains nevertheless a bit  strange, because we can wonder if the Paramount has really sent a team  in the 60's as the typical "Tour de France"? Unusual, indeed, as no  English cyclist where there!
Corgi-Toys  modernized, a bit later, its idea with a Citroën DS (ref. 510)  "platform" always the logo of the famous Paramount Company. It  modernized it so much until it gives a funny look to the wheels as a pan  buttons form, that are not "the cup of tea" of collectors, so little  realistic this type of modern wheels. Cut. It is very bad Mr. Corgi!
Happily,  all production of Corgi-Toys is not that bad, well on the contrary.  Take to witnesses the numerous and various cars stemming film miniatures  to great success such that the series of James Bond to the breadth of  which 007 jumps from one car to another. We can see him passing from the  English fantastic Aston-Martin DB5 (ref. 270) - first model full of  spy-tricks car of the illustrious agent of her Majesty the Queen - to  the Japanese Toyota 2000 GT (ref. 336), by passing by the American Ford  Mustang (ref. 391) and the frail, yellow and nevertheless French 2CV  Citroën.
Corgi-Toys  told, in 1965, to the moment of showing its "Aston-Martin James Bond",  whose role was held initially by the actor Roger Moore, before to leave  its place to its compatriot Sean Connery, that it had "made the  impossible, with its secret functionning details: roof opening and  jumping seat, bullet proof back window screen, telescopic bumper clogs  and retractable machine-guns"! To believe that designers of Corgi-Toys  spied in the offices of the Intelligence Service!
The  actor Roger Moore was also used for others productions where he appears  to the driving wheel of new cars. It is the case when it assumes the  role of Simon Timplar, alias "the Saint". We can see him on the wheel of  a swedish car Volvo P1800, british Jaguar XJ6 and Aston-Martin. All  these brilliant mechanics of the "Saint" will be there also reproduced  by Corgi-Toys.
Other  witnesses of movie and TV series made by Corgi-Toys are: Land Rover for  "Daktari" (ref. 7 and 14), the Batmobile of "Batman" (ref. 267), the  Chitty Bang Bang (ref. 266) which has the same name as the movie, the  super Black Beauty of exploits of "The Green Hornet" (ref. 268) or again  of the intrepid spies of the organization U.N.C.L.E. Napoleon Solo and  Illya Kuryakin, without forgeting the unavoidable Buick of the bald  Kojac (ref. 290).
To  the Oscar race, between Corgi-Toys and Dinky-Toys, this last reacts to  success of its eternal competitor with a Renault 4L Sinpar typ that  shared the launch to Tanguy and Laverdure in "Knights of the sky" (ref.  1406), famous French TV serial.
Looking  the high of their balcony, protagonists of the first rank Politoys  (Italia) and Tekno (Denmark) will return wisely in the field. The first  with the pink Jaguar E typ of the redhead Italian singer will Laugh Rita  Pavonne, accompanied by the Ford T typ of Laurel and Hardy. The second,  Tekno, the following as its shadow, with the Super star VW of the film  "Herbie". Miniature stars of serial TV or movies, it exists some again  many others, as exist in this world of the good spectacular number of  others movie and TV transport.
To  this programming does not stop at all there the variety of miniature  cars having a direct report with the star system. It exists some many  others as various by their dimensions, their marks, their countries of  origin or their singularity. Take, as an example, the gigantic Nissan  Syline TV Coach of japanese Diapet or the pick-up and the truck 3 axle  Radio-Television of Joustra (all 3 in tin plate) on which we can find  the same framer (cameraman) and his TV camera on the roof of a coach  NAR-Television, made and realized by Line Mar.
The  Japanese marker Ichiko produced a station wagon Plymouth for reporters  in tin plate that could be adapted to different decorations, depending  on which country the toy was destined in the European market, with among  others versions an Italian (RAI) and a Dutch (NTS). Elsewhere, Japanese  became the masters of the production of miniature vehicles in tin plate  destined to TV reporting. Ichiko, TRS (with a Porsche 911 World News,  financed by news agency DPA from Bonn, Reuter of London and AFP of  Paris, on the roof of which is placed a German movie camera Arriflex and  its cameraman), Marusan (with a minibus for direct reporting of the CBS  TV), Diapet and Yonezawa (with a minibus for direct broadcast by the  NBC) realized some master piece.
TV  reporting coaches of the NBC (National Broadcasting Company  Corporation) were the most often reproduced, with, among others elements  of Japanese origin, a Studebaker coupe on which is the cameraman  WNBT/WRCA. On the side of this last transports there is a direct TV  broadcast on giant screen, so the illusion is flawless.
TV  and movie miniatures have really played an important role in the youth  of several generations of children. These toys were nice at the  beginning of their production, they still are even more than ever now  due to the fact that they are back in the circle of the "collectables".  Silence, camera on. Motor. "Miniatures playing movie stars". Clap of  end!

N° 1: Le cadreur Radio-Télévision de  Joustra est un garçon dynamique puisqu'on le trouve aussi bien sur  l'hélicoptère de la marque que sur le car de reportage, le pick-up Ford,  toujours de cette même marque, voire le car de TV de la NAR, ce dernier  jouet ayant été produit non plus par Joustra mais par  Line Mar.
N°  1: The framer (cameraman) Radio-Television of Joustra is a dynamic boy  since we find him also on the helicopter as on the reporting bus, the  pick-up Ford, still from the same marker, the TV coach of the NAR, this  last toy has been produced not any more by Joustra but by Line Mar.
N° 2: Corgi-Toys a déposé un plateau à  l'arrière de sa Renault R16 pour faciliter le travail de prise de vues  du cameraman. La R16 de la Paramount Production ait été créé par  Corgi-Toys dans l'intention de filmer les exploits des coureurs  cyclistes du Tour de France en miniature.
N°  2: Corgi-Toys has deposited a platform at its Renault R16 to facilitate  the work of viewing of the cameraman. The R16 of the Paramount  Production has been created by Corgi-Toys in the intention to film  exploits of the cyclists of the "Tour de France" in miniature.
N° 3: Vous l'avez reconnu... Il s'agit  bien de la fameuse Aston-Martin "Gold... finger" qu'utilise l'agent  spécial 007. L'auto était bardée de gadgets. La miniature au 1/43e de  Corgi-Toys       l'est tout autant!
N° 3: You have recognized it... It concerns well the famous Aston-Martin "Gold... finger" that uses the special agent 007. The car was full of spytricks. The miniature to 1/43rd Corgi-Toys it is all as much!
N° 4: James Bond a abandonné son  Aston-Martin pour rouler dans une Toyota 2000 GT (réf. 336) tout aussi  gadgétisée puisque l'une comme l'autre de ses deux autos proviennent de  chez Corgi-Toys,le maître de la réplique dans le genre.
N° 4: James Bond has abandoned its Aston-Martin to drive a Toyota 2000 GT (ref. 336) which has also spy-tricks as they both come from Corgi-Toys, the master in this field.
N° 5: Les actualités Pathé revues et corrigées par Dinky-Toys Grande-Bretagne qui a opté pour un break Fiat 2300 (réf. 281).
N° 5: News Pathé revised and corrected by Dinky-Toys Great-Britain that has produce a station wagon Fiat 2300 (ref. 281).
N° 6: Kojac tire à bout portant. Le bien  connu agent chauve, aujourd'hui décédé, se donne en spectacle avec sa  Buick. A gauche, un remake de sa plaque de détective qui était livrée  aux enfants en même temps que l'auto.
N° 6: The well known bald agent Kojac, to-day deceased, do a show with its Buick. To left, a remake of its detective plate that was given to children at the same time than the car.
N° 7: Un hyper-car de reportage japonais.  Il est très ressemblant à son modèle qui est un Mitsubishi Fuso. Il a  été fabriqué au Japon dans les années 70 par la marque de jouets Diapet.
N° 7: A huge Japanese reporting bus. It is very resemblant to its model that is a Mitsubischi Fuso. It has been manufactured to Japan in 70's by the marker Diapet.
N° 8: La noire Batmobile et son célèbre pilote sont signés Corgi-Toys (réf. 267).
N° 8: The black Batmobile and its famous pilots are signed Corgi-Toys -ref. 267).
N° 9: C'est vers le break Plymouth que la  firme japonaise Ichiko s'est retourné pour orienter sa production de  véhicules TV. Elle existe en plusieurs variantes dont une pour la TV  italienne (celle représentée sur cette photo) et une pour la TV  hollandaise.    
N° 9: It is to the station wagon Plymouth that the Japanese firm Ichiko has returned to orient its TV vehicle production. It exists in several variants: one for the Italian TV (that represented on this photograph) and one for the Dutch TV.        
N°10 : MAN from UNCLE, SÉRIE TV
N° 10 : Corgi Toys was the great specialist in car miniature with TV or Movie accessories. This Oldsmobile from the TV Serie Man from UNCLE. The badge with the artiste on it...was given when you had bought the car.









Vous désirez vendre votre collection de jouets ou poupées. 1890 à 1990
Faire une estimation de votre collection.
Me joindre par mail : jaracky@gmail.com

mise à jour - updated : 23-04-2018
Création Jacky Broutin
new version 2018
Pitcheetoy.com
compteur
Retourner au contenu