04 - Pitcheetoy

SINCE 1970 in Antique Toy Business
DEPUIS 1970
pitcheetoy
DIY
Aller au contenu
Articles Toys & Dolls
LES PRAMETA
DES AUTOS DE TOP NIVEAU
Texte et photos: MICK DUPRAT

DANS les années cinquante, la ville de Cologne, mieux connue dans le monde pour son eau odorante, s'est faite complice d'une intéressante production d'autos en miniature, connues sous la marque Prämeta. De parfaits petits automates à découvrir ou redécouvrir.
Si la vie des quelques rares modèles Prämeta est courte, elle n'en est pas moins empreinte de curiosité et de fascination. Il a été, en effet, produit en tout et pour tout seulement 5 modèles différents entre 1948 et 1958, mais, il est vrai avec de nombreuses variantes. L'atelier de mécanique de précision à qui revient la paternité de ces 5 modèles portait le nom de Kölner Automodellen Werk Prämeta (Fabrique d'autos miniature Prämeta de Cologne). Il était situé depuis 1925 à Hohenberg, proche banlieue de Cologne, en Allemagne. Quant au nom Prämeta, il est issu de la contraction de "PRÄzision" et "METAll" ou "METAllisch".
La fonte qui servait à l'élaboration de la carrosserie et des pièces mécaniques était faite d'un amalgame de très haut niveau de robustesse. En dehors de la visserie et des ressorts, aucune pièce de fer ou de tôle ne rentrait dans la composition des automobiles Prämeta.
Le premier modèle de la série fut une Volkswagen typique des années 47-48, avec sa vitre arrière ovale en 2 éléments. Contrairement aux autres modèles de la marque, cette VW n'est pas une réussite esthétique, ce qui, probablement, limita sa diffusion et qui fait qu'aujourd'hui, elle est devenue un modèle très rare. Réalisé dans le style razor edge, ce jouet ressemble à une ébauche de bois chère aux maquettistes. De plus, à l'inverse des quatre autres modèles de la marque, la VW ne possède aucun mécanisme ni référence sous le châssis. Seule particularité permettant de l'attribuer à la famille Prämeta, le projecteur avant tournant en même temps que les roues.
En 1949, après cette VW, Prämeta sort sous la référence 0364, la Buick 405. Cette fois, ça y est. La société de Cologne a atteint, avec l'automobile américaine, la qualité qui va la caractériser: fidélité de la reproduction et complexité dans le mécanisme. Certains n'ont pas hésité à parler, à son sujet, de véritable "automate de l'automobile"!
La série qui suivra et qui comportera la Mercedes Benz 300 (année de sortie 1953), la Jaguar XK 120 (1954) et l'Opel Kapitän 555 (1955) présente des caractéristiques communes avec la Buick: unique projecteur sous le parechocs avant servant à la direction manuelle; parallèlement, apparition en saillie sous les ailes avant de feux directionnels mécaniques, d'un feu de recul servant à positionner les vitesses (de la première à la troisième, y compris le point mort et la marche arrière), d'une programmation d'évolutions diverses à commande sous le châssis. A partir de ces éléments communs, Prämeta créera des variantes dont toutes ne sont pas encore entièrement connues, mais dont quelques-unes suffisent à ajouter un intérêt supplémentaire pour les collectionneurs et à entretenir un mystère, voire une curiosité.
 
UNE CLE EN FORME DE FIGURINE
 
La clé est un objet merveilleux. Elle représente un personnage en uniforme tendant le bras droit, comme s'il réglait la circulation, tout en repliant le bras gauche sous sa hanche de façon à ce que sa position dessine la lettre P. P comme Prämeta, évidemment! Deux conditionnements différents étaient prévus comme boîte d'emballage pour ces petites autos. La plus ancienne est réellement très enfantine par la fraîcheur et la naïveté de son style. L'autre, plus récente, est aussi de présentation plus moderne, plus adolescente, disons "plus collectionneur de miniatures". A l'intérieur, on pouvait trouver un bon de garantie de petit format contenant deux feuillets traduits en 4 langues différentes et ficelé à une roue arrière de l'auto. Les deux pages de ce bon sont retenues entre elles par une épingle de cravate de la marque de l'auto reproduite, piquée à travers les petits feuillets. Il est intéressant de noter que Prämeta a logé le remontoir du mécanisme, tout comme les diverses commandes, sous le châssis de façon à ne pas nuire à l'esthétique de la carrosserie et à maintenir une fidélité évidente au modèle réel. La firme allemande a encore poussé le soucis du détail jusqu'à dissimuler les deux commandes de fonction derrière un projecteur avant et un feu de recul!
Le mouvement de zig-zag ou de slalom provient tout simplement d'un pivot en "Y" couché horizontalement. La base de ce "Y" est liée à la direction et ses bras reçoivent tour à tour une poussée provoquée par un plot fixé au bord extrême de l'axe moteur. En tournant, le moteur envoie buter le plot tantôt sur l'une des branches du "Y" tantôt sur l'autre, provoquant le mouvement de zig-zag de sa base et de ce fait de la direction à laquelle elle est rattachée. Le comble, c'est que cette pièce n'est pas vissée. Elle est simplement posée sur un guide. Une commande permet d'embrayer ou de débrayer cette manoeuvre.
Lorsque l'on soulève une Prämeta (la Jaguar XK 120, par exemple), on découvre près des roues avant, trois lettres apposées sous le plancher, A, B et C; voici l'explication de leur présence: si vous placez le programmateur d'évolution en face du A, l'auto sera en position "non automatique", donc en déplaçant le gros phare antibrouillard sous le parechocs avant, vous pourrez la diriger à la main vers la droite, la gauche ou tout droit. Le B correspond à la commande automatique "grand rayon", alors que le C offre un automatiqme "petit rayon".
 
UN REALISME ETONNANT !
 
Fidélité et réalisme, deux qualificatifs qui reviennent le plus souvent dans les conversations entre collectionneurs au sujet de la Prämeta. Fidélité notamment dans l'échelle de reproduction (environ 1/32e) puisque tous les modèles sont établis sur cette même échelle et dans les détails, d'une grande précision. Par exemple, l'écusson Jaguar ornant l'extrémité du capot de la XK 120 ou bien encore l'exactitude dans la typographie des lettres sur les enjoliveurs de roues de la Buick qui ne peuvent laisser insensibles les passionnés de modèles réduits. Il semblerait que seule la Mercedes eut à souffir de cette fidélité, l'étoile chère à la marque allemande et déposée sur le bouchon du radiateur se transformant, hélas trop souvent, en étoile... filante, tant sa fragilité était grande. Il faut dire que cette exception à la rigueur de la production vient de ce que cette étoile fut le seul accessoire fabriqué en matière plastique et qu'elle ne supportait pas bien longtemps les escapades de l'auto sous les meubles...
La Buick, la Mercedes et la Jaguar portent sous le châssis le label "Made in Germany Brit. Zone", en d'autres termes, ces jouets furent produits dans la zone d'occupation contrôlée immédiatement à la fin de la Seconde Guerrre mondiale par les soldats britanniques. A partir de 1955, avec l'apparition de l'Opel, ce label sera remplacé par le "Made in Germany - Pat. Amtl. gesch.".
Les pneumatiques, de consistance très dure, ont été réalisés parfois en blanc et parfois en noir mais toujors avec l'inscription Prämeta dans un cartouche et sur un seul flanc avec quelquefois les données des dimensions: 500 x 16.
La Buick existe en deux versions: la type 1 porte ses références sur des plaques de police, à savoir le chiffre 405, ce qui correspond au type du constructeur américain. Quant à sa calandre "dents de requin", les barres verticales sont en relief, légèrement détourées mais sans espace creux entre elles. La type 2 porte, elle, le nombre 1950 sur la plaque d'immatriculation et les barres de calandre sont, ici, complètement ajourées. Ce modèle a été mis en oeuvre, en 1950, pour marquer le 25e anniversaire de l'atelier de précision de Cologne, comme sera spécialement fabriquée en 1955 une Mercedes 300 pour le 30e anniversaire de la production. Décidément, on aime fêter les anniversaires chez Prämeta et les marquer de "pierres blanches". Pierres blanches devenues aujourd'hui pierres précieuses, vu la rareté de certaines variantes et les cotes généralement atteintes par l'ensemble de cette production.
Prämeta est une fabrication particulière et curieuse qui tournait résolument le dos aux modèles lithographiés. Ses voitures se rapprochaient des miniatures Schuco, elles aussi allemandes, par l'extrême complexité de leur mécanisme et des miniatures françaises Solido pour l'aspect flatteur du chrome déposé sur leurs carrosseries, avec toutefois une supériorité quant à la tenue dans le temps de la fonte utilisée pour la production germanique. Prämeta réalisa également des variantes de décoration où le chrome était réservé uniquement aux accessoires. Aux versions les plus courantes chromées, viennent se joindre donc des versions avec bas de caisse colorés en peinture métallisée et haut de cabine monochrome beige, ainsi que des versions colorées métallisées et laquées avec haut de caisse de même teinte.
Dernières précisions techniques, la transmission se fait en toute logique, pour les modèles choisis (Buick, Mercedes, Jaguar et Opel) sur les roues arrières, reliées par un essieu rigide; par contre, l'essieu avant est suspendu sur son axe central, donnant un effet de réalisme particulièrement saisissant. Sinon le plus fragile, en tous cas ce qui semble bien être le plus délicat sur une petite Prämeta chromée, c'est la peinture vert alcool des vitres.
Généralement, les collectionneurs considèrent les Prämeta aussi bien comme des jouets de collection de qualité pour initiés (pièce en fonte d'excellente robustesse, précision des détails, attrait des mécanismes, originalité de l'aspect chromé...) que des bibelots pour amateurs d'art pur. Ce n'est pas peu dire.
Mick Duprat
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 US/ENG VERSION
PRAMETA
A TOP LEVEL MINIATURE CARS

Text and photographs: Mick DUPRAT

In the fifties, the city of Cologne (Germany), better known in the world for its "Eau de Toilette", has been also interested in the production of miniature cars , known under the trademark Prämeta. Just like small automaton to discover or rediscover.
If the life of some rare model Prämeta is short, it is not less imprinted of curiosity and fascination. It has been, indeed, the complete production is only 5 different models between 1948 and 1958, but, it is true with a number of variants. The workshop of precision mechanics to which we can attribute the paternity of these 5 models was called Kölner Automodellen Werk Prämeta (Manufacture of miniature cars Prämeta of Cologne). It was situated since 1925 in Hohenberg, close suburbs of Cologne, in Germany. As for the name Prämeta, it is stemming the contraction of "PRÄZISION"and" METALL" or "METALLISCH".
The casting that served to the elaboration of the coachbuilding and mechanical pieces was made of an amalgam of very high level of sturdiness. Except of the screws and springs, no iron or steel pieces were in the composition of the Prämeta automobiles .
The first model of the series was a typical Volkswagen of years 47-48, with its oval rear window in 2 elements. Contrarily to the other models of the mark, this VW is not an esthetic success, what, probably, limited its distribution and that makes to-day, a very rare model. Realized in the style "razor edge", this toy resembles as a first shot wood casting . More, to the opposite of the four other models of this marker, the VW possesses no mechanism neither reference under the chassis. The only particularity which allowed us to attribute it to the family Prämeta is the front projector turning at the same time than the wheels.
In 1949, after this VW, Prämeta produce under the reference 0364, a Buick 405. This time, that 's it. The company of Cologne has reached, with this American automobile, the quality that is going to characterize its fidelity to reproduce and complexity in the mechanism. Some have not hesitated to say, real" automaton of the automobile "!
The following series that will comprise the Mercedes Benz 300 (came out in 1953), the Jaguar XK 120 (1954) and Opel Kapitän 555 (1955) common characteristic following with the Buick : a unique projector under the front bumpers that you could used for the direction; similarly, appearing under the front wings some front lights, a back light used as a gear box (from the first to the third gear, including the dead point and the reverse speed), with a various evolution programming under the chassis. From these common elements, Prämeta will create variants which all are not still entirely known, but which some sufficed add a supplementary interest for collectors and maintain a mystery, may be even a curiosity.
A KEY FIGURINE
The key is a wonderful object. It represents someone with a uniform tending the right arm, as if it ruled the traffic, while withdrawing the left arm under its hip of manner that its position draws the letter P. P as Prämeta, obviously ! Two different boxes were plan as packaging for these small cars. The eldest is really very childish by the freshness and the naivety of its style. The other, more recent, is also more modern presentation, more adolescent, let's say " more miniature collector ". Inside, we could find a 2 pages leaflet translated in 4 different languages and tied up to one of the back wheel . The two pages of this leaflet are retained by a tie pin of the trademark of the reproduced car. It is interesting to note that Prämeta has lodged the winder of the mechanism, just as the other various command, under the chassis so they could do no harm to the esthetics of the coachbuilding and maintain an evident fidelity to the real model. The German firm has also pushed the concerns of the details in putting the commands behind a front projector and a rear light !
The movement of zig-zag or slalom comes all simply from a form pivot in "Y" laid down horizontally. The basis on this" Y "is linked to the direction and its arms receive a thrust provoked by a boundary fixed to the extreme edge of the engine axis . By turning, the engine sends to stumble the boundary sometimes on one of branches of the "Y" some other time on the other, provoking the movement of zig-zag of its basis and this fact of the direction to which it is fastened. The incredeble is that this piece is not screwed. It is simply posed on a guide. A control allows to connect or unconnect this manoeuvre.
When we lift a Prämeta (the Jaguar XK 120, for example), we discover near the front wheels , three letters under the floor, A, B and C; here is the explanation of their presence : if you place the programmer of evolution in face of the A, the car will be in position" non automatic ", therefore by displacing the large foglamp under the front bumpers , you will be able to direct it by hand to the right, the left or straight on. The B corresponds to the automatic control position "great ray turn", while the C offers a automatic "small ray turn ".
A STAGGERING REALISM !
Fidelity and realism, two qualifying that come the most often in conversations between collectors about the Prämeta. Fidelity notably in the scale of reproduction (approximately 1/ 32e) as all models are made on this same scale and in details of a great precision. For example, the Jaguar shield ornament adorning the extremity of the hood of XK 120 or well again the accuracy in the typography of letters on the hub cap of the wheels on the Buick that can not leave insensitive fanatics of models cars. It would seem that only the Mercedes had to suffer of this resemblance fidelity, the dear star of this German car marker fixed on the radiator cap was transforming, too often, into a simple star, so its fragility was great. It is necessary to say that this exception to the rigor of the production comes to the fact that this star was the only accessory manufactured in plastic and that it did not like the runs of the car under the furniture...
The Buick, the Mercedes and the Jaguar have under the chassis the stamp" Made in Germany Brit. Zone ", it means, these toys were produced in the controlled occupation zone immediately at the end of WW II by British soldiers. From 1955, with the coming of the Opel, this stamp will be replaced by the" Made in Germany-Pat. Amtl. gesch. ".
The tires, very hard consistency, were realized sometimes in white and sometimes black but always with the inscription Prämeta and on an only flank with sometimes data of dimensions : 500 x 16.
The Buick exists in two versions : the type 1 as its references on the number plates, the number 405, what corresponds to the type of the American constructor. As for its front grill" teeth of shark ", vertical bars are in relief, slightly markeds but without hole space between they. The type 2 as the number 1950 on the registration number plate and bar plate of the front grill are, here, completely pierced. This model has been made, in 1950, to wish the 25th annicersary of the precision workshop of Cologne, as will be specially manufactured in 1955 a Mercedes 300 for 30th anniverssary of the production. We like to celebrate anniverssary at Prämeta and to mark them with "white stones". White stone that become to-day precious stones, seen the rarity of some variants and quotations generally reached by all of this production.
Prämeta is a curious and particular manufacture that turned resolutely the back to tin lithograph models. Its cars neared Schuco miniature, they are also German, by the complexity extreme of their mechanism and French miniature Solido for the flattering aspect of the chrome on their coachbuilding, with nevertheless a superiority as for the appearance at one time of the casting used for the german production . Prämeta realized equally variants of decoration where the chrome was reserved solely to accessories. The most current versions chromium-plateed, come to join therefore versions with low bodywork colored in high and metallic paint of beige monochrome cabin, as well as of metallic colored versions and lacquered with the high of the bodywork similarly dye.
Last technical precisions, the transmission been made in all logic, (Buick, Mercedes, Jaguar and Opel) on back wheels , connect by a rigid axle ; on the other hand, the front axle is suspended on its central axis, giving an effect of particularly realism. Otherwise the most fragile, the most delicate on a small Prämeta chromium-plateed, it is the green paint on the windows.
Generally, collectors consider Prämeta as well as toys of quality collection (pieces in excellent sturdiness casting, precision of details, appeal of mechanisms, originality of the aspect chromium-plateed...) that curios amateur of pure art.
Mick Duprat
     






Vous désirez vendre votre collection de jouets ou poupées. 1890 à 1990
Faire une estimation de votre collection.
Me joindre par mail : jaracky@gmail.com

mise à jour - updated : 1/08/2018
Création Jacky Broutin
new version 2018
Pitcheetoy.com
compteur
Retourner au contenu