Home - News - Links - Antic photos - Articles on toys & dolls
actualités - liens - photos anciennes - articles jouets et poupées
 


JEEP, JEEP, HURRAH!


Texte et photos: Mick Duprat
2: La miniature en tôle de Charles Roitel-Rossignol (C.R.) est l'une des Jeep Willys les mieux réussie. Pour être parfaite, il aurait fallu que les écrous de fixation des roues soit au nombre de 5 et non de 4.

La vogue est à l'automobile tout-terrain et de nombreuses firmes d'automobiles dans le monde contribuent, par les divers modèles qu'ils présentent, à entretenir cette vogue. La Jeep, l'ancêtre de tous les 4x4, a engendré une autre mode, la collection des Jeep miniatures.
La comparant au dromadaire se jouant des pièges du désert, un journaliste écrivit, dans les années cinquante, que la Jeep possédait du mammifère la bosse (en l'occurrence, des réservoirs et jerricans de carburant), les narines qui arrêtent sable et poussière (le filtre à air) et les pieds qui évitent à la bête de s'enliser (pneus tout-terrain)! Comparaison excellente mais qui, toutefois, nous tient écarté de l'origine exacte du mot Jeep, car les avis sont partagés. Il y a ceux qui avancent que le nom Jeep provient du sigle G.P. de General Purpose qui se prononce dans la langue anglaise "djipie" et que l'on peut traduire par "tous usages" et ceux qui arguent qu'en 1937, un animal compagnon du célèbre Popeye, baptisé "Eugene the jeep" aurait donné son nom à tous les prototypes militaires américains et notamment au projet tout-terrain de Bantam qui l'aurait conservé lors de la fabrication en série du célèbre 4x4. La Jeep, fabriquée par la firme Willys et qui aura roulé sous toutes les lattitudes, donna naissance à des variantes spécialement adaptées à des transports et à des climats différents. La Jeepney est l'une de ces variantes. Il s'agit d'un taxi de grande contenance déambulant aux Philippines. Son châssis est allongé et par voie de conséquence sa carrosserie. Les artistes locaux profitent de cette surface disponible agrandie pour y transcrire leurs délires psychédéliques. Les chauffeurs de ces taxis affirment que les chefs-d'oeuvre, hauts en couleurs et en chrome, apposés sur les carrosseries de leur Jeepney, chassent les mauvais esprits et les protègent des accidents. L'artisanat local, qui vit en particulier du tourisme, a trouvé évidemment dans ses taxis particuliers, un sujet en or pour réaliser et concevoir des Jeepney en miniatures tout aussi bien destinées à l'amusement des enfants qu'aux touristes qui en font l'acquisition comme souvenir.
Si les Jeepney sont des autos de récupération transformées sur place, les Jeep qui leur servent de base de transformation, n'ont été, en revanche, jamais fabriquées sur place. La première de toutes les Jeep à avoir été réellement fabriquée en série hors du territoires des Etats-Unis est l'Hotchkiss française. C'est d'ailleurs ce modèle, cent pour cent ressemblant à sa soeur américaine, qui servira de modèle, en 1958, à la marque Dinky-Toys pour réaliser la deuxième édition de sa Jeep en miniature, la première ayant été construite, en 1946, à partir de la Willys américaine. Cette première version a été décorée par Dinky en kaki avec étoile blanche sur le capot, puis en rouge, en vert, en orange, en beige sable, en bleu et en gris métal. Les versions Willys 24M de Dinky sont les plus rares, comparées aux versions Hotchkiss portant les références 80B, 816, 826, 829 et 1412.
La marque Solido commercialisa, au milieu des années soixante un tout-terrain qu'elle baptisa, par erreur, Jeep Mercedes et qui était, en fait, un Munga DKW Auto-Union! Ledit Munga Solido est connu sous la référence maison 212 et 213 pour sa remorque et fut diffusé en deux variantes de peinture, l'une sable et l'autre kaki. A ce propos, saviez-vous que le train arrière du tout-terrain DKW-Auto-Union était identique à son train avant? De ce fait, le Munga aurait pu être facilement transformable en véhicule à quatre roues à la fois directrices et tractrices, lui permettant de tourner pratiquement sur place! Cette technique fit, curieusement, partie du cahier des charges de la Jeep, mais ne fut jamais réalisé. Aujourd'hui, la technique de la direction synchronisée entre le train avant et le train arrière s'introduit peu à peu sur nos modernes voitures.
Si, à l'image de l'univers, l'histoire prétend que la Jeep fut conçue en sept jours, elle fut imitée, en revanche, par 30 marques d'automobiles. Ces records semblent bien avoir été battus sur le terrain de la miniature, car c'est plus d'une centaines de marques de jouets qui ont emprunté la physionomie de ce tout-terrain pour produire des milliers de Jeep en réduction.
Parmi les exécutions les mieux réussies, citons celles d'Arnold, en Allemagne, réalisées en diverses versions, dont une agricole; celles de Nomura Toys ou M.T.X. au Japon; celle, en France, de Charles Roitel-Rossignol, qui, du modèle militaire, en fit une version pompiers avec remorque ou encore, J.R.D., qui agrémenta sa Jeep avec une capote ou en la proposant en station-wagon. Plus de cinquante ans après sa création, la Jeep sert toujours de sujet d'inspiration, preuve de son éternelle jeunesse, après avoir été reproduites dans l'univers de la jeunesse par, entre autres: Lonestar, L.R., Tekno, Mebetoys, Minimac, Premier, Minic, Gama, Polistil, Merlin, Tootsietoys, Corgi-Toys, Jan Vinot, Sep-Toy, Salza, Safir, Politoys, Casqui, Paya, T.P.F., etc, etc. A ces nombreuses familles de marques, il faut ajouter, pour être complet, la richesse des variantes produites autour de la Jeep et qui portent le nom de pick-up, truck, dépanneuse, station-wagon tôlé et station-wagon woody, draisine, amphibie et bien entendu, militaire.
Autant dire, qu'aujourd'hui, les collectionneurs ont le choix même si ceux-ci ont décidé de limiter leur thème à la seule Jeep. Car des tout-terrain en miniature, il en existe une variété et une quantité considérable si l'on veut s'intéresser, par exemple, aux Land-Rover, Campagnolo, Austin, Minerva, G.A.Z., Mercedes et autres Toyota.
Ce qu'il y a toutefois de merveilleux avec la Jeep, c'est qu'en lui rabattant sa capote et son parebrise, on obtient une auto différente et nouvelle, ce que de nombreux enfants remarquèrent. Toutefois, bien peu de fabricants de jouets ont tenu compte de cette attractive possibiité et bien rares sont les Jeep miniature à posséder à la fois capote repliable et parebrise rabattable, au grand dam des enfants.
Alors, la Jeep, une auto de légende? Comment pourrait-il en être autrement quand, plus de cinquante ans après sa création, on ne connaît toujours pas l'origine exacte de son nom...
Mick DUPRAT


1: Le taxi Jeepney: le roi, très haut en couleurs, du transport public aux Philippines. Cette réalisation en miniature est de marque Promite.

 

 

3: A dater du début des années cinquante, des Jeep "woody" furent fabriquées pour les enfants. Ces jouets s'inspiraient des Jeep civilisées utilisées par les agriculteurs. Celle-ci provient de la marque Göso.

 

 

4: La Jeep de fabrication française L.R. (Louis Roussy) a adopté la configuration classique de son modèle et son parebrise va jusqu'à se rabattre.

 

 

5: Une Jeep réellement bien fabriquée. Il s'agit de la version "agriculture" proposée à la jeunesse par la marque Arnold.

 

 

6: Cette Jeep "woody" de marque J.R.D. est, compte tenu de son parebrise en un seul élément, de fabrication plus récente que la Jeep "woody" de Göso.

 

7: Cette Jeep "texanne" Delahaye (calandre grillagée) a été fabriquée par C.R. avec un emporte-pièce ayant servi auparavant à la fabrication de la Willys (calandre à barres). Ce qui donne, à l'arrivée, une Jeep curieuse mi-Delahaye (Jeep française) mi-Willys (Jeep américaine).

 

8: La Jeep vue par la marque japonaise M.T. C'est une version "Combat".

 

 

9: En Turquie, il a été produit par Alasya une jeep de pompiers avec grande échelle. Sympas, les pompiers, non?

 

 

 


Copyright jacky broutin - pitcheetoy.com - 2007